La main maîtresse

 ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ La main maîtresse ( Master hand )

Je me suis aperçu depuis quelques semaines que certaines notions essentielles n’étaient pas parfaitement comprises, dont l’établissement d’une main de base lorsque l’on joue un contrat en couleur.

Lorsque vous devenez déclarant après l’arrêt des enchères, dans un contrat en couleur, vous faites votre plan de jeu. ​​ C’est-à-dire : comment vous envisagez jouer cette main, après avoir vu l’entame.

La première étape dans ce plan est l’identification de la main maîtresse. En règle générale, la main la plus longue en atout ou celle contenant le moins de perdantes. Une fois cette première étape définie, la seconde consiste à compter les perdantes dans cette main dite maîtresse. ​​ La troisième étape sera de trouver des moyens ou des stratégies pour éliminer ces perdantes. ​​ On lui donne le nom de main maîtresse puisque c’est dans celle-ci que vous comptez vos levées perdantes.

Il existe deux sortes de perdantes.

  • Perdante(s) rapide(s) :  ​​​​ x x face à x x, ​​ 2 perdantes rapides, à moins d’erreurs chez les défenseurs, rien à faire.

  • ​​ Perdante(s) lente(s) : A R x  ​​​​ face à x x  ​​​​ une seule perdante, la 3e carte, mais le temps peut vous permettre d’en éliminer une, ici en coupant votre 3e carte ou en la défaussant sur une couleur longue.

Voyons quelques exemples : pour les besoins de la cause, nous prendrons le déclarant comme main maîtresse.

 

 

Contrat: 2  ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ Mort

Entame 10 A R 6 2

9 8 2

V 4

A D 10 5

 ​​​​ 

   ​​​​ Déclarant

7 5 3

A R 10 6 5

10 7 5

6 4

 

Perdantes rapides : 3 en

Perdantes lentes : 1en , 2en (si un joueur a 4 D V ), 1en

Après avoir pris l’entame de As , il faut se retenir de jouer atout () , et jouer immédiatement et aussitôt que l’on reprend la main on joue encore . Le but est d’éliminer une perdante à avec un atout du mort. ​​ On ne peut rien faire pour la perdante à . ​​ Pour la perdante à , on fera l’impasse à la D. On gagne si le R est bien placé. Pour le , le jeu de sécurité est de jouer petit au 10, évidemment si un honneur n’apparait pas.

Contrat: 5    ​​ ​​​​ Mort

Entame D A 10 5

A 4

R V 8

A R 8 7 6

 ​​​​ 

   ​​​​ Déclarant

8 7

R 9 5

D 10 9 7 3

D 5 4

 

Perdantes lentes : 1 en , 1 en

Perdantes rapides : 1 en

 

Attention, si vous n’avez pas considéré votre perdante à et jouez atout tout de suite, un bon défenseur va retenir l’As , prendre au 2e tour et revenir . ​​ Ce qui vous empêchera de couper votre perdant. Si le ne divise pas, vous serez moins un…

Donc vous prenez As , As et au R, coupe à et ensuite atout . ​​ Vous perdez 1 et 1 .

 

Nous reviendrons sur ce sujet dans la prochaine chronique.

 

Pensée du jour :

  Donnons à César ce qui lui est dû

 ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ Mais protégeons notre dû

 

 ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​ ​​​​ Garnotte

Leave a Reply to Anonymous Cancel reply

Your email address will not be published.